Comment préparer sa participation au CES ?

Publié le : mercredi 21 décembre 2016 |
Comment préparer sa participation au CES ?
Les starts-up CES de Las Vegas | © Douane
Startups : une série de conseils pratiques pour gérer sans stress sa participation au CES.

Le Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas est le plus grand événement high-tech au niveau mondial. C’est un rendez-vous incontournable pour les startups du monde entier car il offre une vitrine incomparable.

Ces dernières années, la délégation française sous la bannière de la French Tech, a su s’imposer par la qualité de ses innovations. Afin de vous accompagner dans ce moment fort, voici quelques conseils pour éviter les mauvaises surprises.

Anticipez vos besoins

La présence au CES est un investissement important pour une entreprise. Il est donc indispensable de s’assurer en amont que l'on dispose de toutes les informations pour acheminer les prototypes et pouvoir les présenter le jour J.

Si votre objectif est bien de faire de la prospection commerciale, la prise en compte de ces aspects pratiques vous permettra de vous concentrer sur vos objectifs pour le CES. En effet, l’acheminement de vos prototypes est d’un point de vue juridique opération d’export/import qu'il faut gérer. 

Des questions très simples permettent de faire un premier inventaire :

  • Qu’est-ce que j’exporte ? Quelle est la nature de mon produit ? Est-ce que sa classification peut poser un problème ?
  • Quelles sont les quantités ?
  • Comment je souhaite les acheminer ? (via transporteur, dans mes bagages, etc).

Pour cela, un entretien préalable avec nos cellules conseils aux entreprises peut permettre de faire une check-list de vos besoins.

 

Retrouvez les basiques de l’import/export aux Etats-Unis ici

 

Si la classification de vos marchandises d’un point de vue douanier (dit nomenclature douanière, SH code, etc) pose des difficultés, vous pouvez faire une demande de classement aux douanes américaines. Le « Ruling Letters » est l’équivalent du Renseignement Tarifaire Contraignant (RTC) européen.

 

Utilisez un carnet ATA

Le carnet ATA reste une valeur sûre pour les salons à l’étranger (hors UE). Ce carnet constitue un véritable passeport pour vos marchandises. Il vous permet de voyager avec en se substituant aux formalités douanières classiques (ex : déclaration d’exportation) et cela, en suspension de droits et taxes. Il est particulièrement adapté aux cas où vous voyagez avec vos marchandises.

Ce carnet est édité par les Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) et, est bien évidemment reconnu aux Etats-Unis.

Demander son carnet ATA ici

 

Vérifiez les normes aux Etats-Unis

Un des principaux risques de blocage identifié par nos cellules conseil est le non-respect des normes applicables à l’arrivée aux Etats-Unis. Vous voyagez dans un pays ayant une législation différente de l’Union Européenne, aussi, il est important de sécuriser ce volet pour éviter les confiscations à l’arrivée.

Un des exemples les plus évident est celui des batteries d’alimentation. Vous pouvez rentrer en contact avec le Centre d’Excellence et d’Expertise (CEE) des douanes américaines, spécialisé en produits électroniques. Les produits alimentaires (fruits, légume, vins) sont également soumis à des normes à l'importation.

 

Calculez vos frais

Si vous devez importer définitivement les marchandises, prenez le temps d’estimer le montant des droits et taxes applicables. La Commission européenne met à disposition l’outil « Market Acess Datase » qui vous permet de connaître les droits de douane mais également les formalités applicables à destination.

Par ailleurs, sauf pour certaines catégories de marchandise, il existe des franchises pour les envois aux Etats-Unis. Par ailleurs, n’oubliez de prendre en compte les frais de prestation si vous faites appel à des professionnels.

 

Ayez des contacts sur place

Il peut être intéressant d’avoir un contact sur place car cela facilite la gestion des opérations. La Douane française met à votre disposition son attaché douanier situé à l’ambassade de France à Washington. Vous pouvez bien évidemment le contacter en amont pour avoir des informations.

Dans certains cas, il est nécessaire de prendre l'attache d'un professionnel. Vous pouvez faire appel à un Customs broker (commissionnaire en douane), et des import specialists. Vous pouvez trouver les contacts dans les ports d’entrée américains sur le site de la douane américaine.

 

CES 2017 – Coaching au Schoolab avant Las Vegas

 

La Douane française était présente à la soirée pré-CES organisée au Schoolab par la Frech Tech. On revient sur cette soirée avec Nicolas Conrard, cellule conseil aux entreprises à Paris pour qui cet événement est l'occasion de "donner des informations très opérationnelles".

DouaneTV [Vidéo - 2’30"]

 

En savoir plus

 

Auteur : Bureau de l'information et de la communication

SOMMAIRE

Accéder au formulaire de demande de rappel