Vous êtes ici : Informations > Douane > Sécurité - Lutte contre les trafics

La coopération renforcée de l'action des douanes européennes en mer

Publié le : vendredi 5 mai 2017 |
La coopération renforcée de l'action des douanes européennes en mer
OLAF-Douane française | © Douane
L'OLAF et le réseau MAR/YACHT-INFO ont mené en 2016 de nombreuses opérations conjointes.

 

Le réseau MAR/YACHT-INFO Sud, réunissant les douanes de nombreux pays européens et méditerranéens, et la Douane française ont mené en 2016 de nombreuses opérations conjointes en partenariat avec l'Office de Lutte Anti-Fraude (OLAF) de l'Union Européenne en vue de la lutte contre le trafic de stupéfiants sur le vecteur de la navigation de plaisance.

Le but de ces opérations était de renforcer la coopération entre douanes et garde-côtes des différents pays du réseau afin d'empêcher les stupéfiants transportés sur des navires de petite taille d'atteindre les côtes de l'Europe, perturber les organisations criminelles, et limiter l’afflux de drogue sur le marché européen.


Les opérations se sont appuyées à la fois sur un renforcement des effectifs et des moyens mis à la mer, et sur un renforcement de la coopération internationale dans le cadre des échanges opérationnels.

En 2016, les douanes et garde-côtes des pays suivants ont pris part aux opérations YACHT-INFO « KERGUELEN », « KILLICK » et « KIRIBATI » : Allemagne, Croatie, Espagne, France, Gibraltar, Guernesey, Irlande, Italie, Jersey, Malte, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni.

Ces opérations, mais également les opérations « KHEOPS » et « PASCAL », organisées par la direction régionale garde-côtes de la douane de Méditerranée en partenariat avec la Garde des finances italienne et la Douane espagnole (CECOP/DAVA), ont ainsi permis d’améliorer les capacités de mobilisation des ressources en coopération, d’appréhender 17 personnes qui se livraient à du trafic de stupéfiants, et de saisir près de 8,7 tonnes de cannabis et plus de 400 kg de cocaïne.

La mise à disposition des outils de l'OLAF, et notamment de l'Unité Opérationnelle de Coordination Virtuelle (VOCU), s'est révélée essentielle à la qualité et la sécurisation des échanges entre les États participants, dont le nombre ne cesse d'augmenter chaque année. L'OLAF a donc apporté son soutien à ces opérations en fournissant le système VOCU, qui fait partie du système d'information anti-fraude (AFIS) géré par l'OLAF, pour l'échange sécurisé d'informations. Cette assistance est prévue par l'article 18ter du règlement (CE) N ° 515/97 du Conseil du 13 mars 1997 relatif à l'assistance mutuelle entre les autorités administratives des États membres et à la collaboration entre celles-ci et la Commission en vue d'assurer la bonne application des réglementations douanière et agricole.

Cette interface particulièrement adaptée aux besoins de la lutte contre la fraude permet aux participants une communication fluide en temps réel particulièrement efficace.

Le réseau MAR-INFO a été créé en 1986 par un petit nombre d’administrations douanières et s’est étendu au fil du temps. Le groupe comprend aujourd’hui 41 membres et observateurs, dont tous les États-Membres de l’Union Européenne et plusieurs pays tiers. L’objectif du réseau est de prévenir et de combattre la contrebande et les trafics illicites de produits sensibles par voie maritime.

 

En savoir plus

 

 

Auteur : Bureau de l'information et de la communication