Vous êtes ici : Informations > Douane > Missions et organisation - Rôle de la douane

Portraits de douaniers du défilé du 14 juillet 2017

Publié le : vendredi 7 juillet 2017 |
Mots clés : 14 juillet
Portraits de douaniers du défilé du 14 juillet 2017
Portraits de douaniers | © Douane
Portraits de douaniers participants au défilé du 14 juillet 2017 sur les Champs-Elysées.

Retour à l'accueil

Le détachement de la douane pour le défilé du 14 juillet 2017 est composé de 58 agents des douanes appartenant aux unités de la surveillance qui sont astreints au port des armes et de l’uniforme : 39 hommes (67 %) et 19 femmes (33 %). 50 agents défileront. 8 agents remplaçants ont également suivi l’entraînement et la préparation pour se substituer aux défilants, en cas de blessure.

La moyenne d’âge des agents du détachement douanier est de 34 ans et demi. La benjamine de la formation est âgée de 18 ans, le doyen de 53 ans. On y trouve notamment 13 agents de constatation en sortie d’école de formation, qui font partie des renforts attribués à la douane dans le cadre du plan de renforcement pour la lutte contre le terrorisme et pour les contrôles aux frontières.

Parmi les agents qui défilent, figurent des représentants des différentes spécialités douanières, motard, marin, maître de chien.

A la tête du bataillon douanier, Christian, inspecteur des douanes au Service national de douane judiciaire (SNDJ). A sa suite, la garde au drapeau de la douane, composée de six agents, dont Nathalie, la porte-drapeau. Viennent ensuite trois chefs de section, puis une première ligne composée de huit agents représentant certaines des spécialités de la douane (motard, marin, maître-chien). Enfin, 32 agents composent le corps de l’unité.

 

Voici les portraits de Laurine, Cyril et Laëtitia fiers de participer à ce défilé et de représenter la douane

Laurine, agente de constatation des douanes

Laurine, agente de constatation des douanes

 

Elle intègre l’Ecole nationale des douanes de La Rochelle en mars 2017, à 18 ans.

Après la réussite au concours d’agent de constatation, motivée par son expérience personnelle auprès de son père, policier à la Police aux frontières qui exerce régulièrement ses missions aux côtés des douaniers de l’aéroport de Marignane.
Elle fait partie de la 3ème session d’agents des douanes recrutée dans le cadre du plan de renforcement de la douane, annoncé en 2016, suite aux attentats de 2015. Après 3 premiers mois en tant que stagiaire au sein de cette session, dont elle est la benjamine, elle a pris ses toutes premières fonctions, début juin, à Calais.
Issue d’une famille comprenant des militaires, des marins et des policiers, elle sera la première douanière de sa famille à défiler sur les Champs Elysées, pour le 14 juillet 2017.

Cyril, contrôleur principal des douanes

Cyril, contrôleur principal des douanes

 

Petit-fils de quartier-maître de la Marine nationale, il s'oriente vers le génie mécanique après un baccalauréat scientifique.

Il accomplit son service militaire en 1996 dans le 5ème régiment du Génie à Versailles, pendant lequel, jeune sous-officier, il réalise de nombreuses missions Vigipirate. En 2000, il passe le concours d’agent de constatation des douanes de la surveillance et est affecté à Dugny, en région parisienne, en tant que spécialiste du ciblage aérien. Il réussit dans la foulée le concours de contrôleur et rejoint à Roissy, la brigade de contrôle voyageurs jusqu’en 2003. Puis, il est affecté à la brigade de surveillance intérieure de Niort comme chef d’équipe. Depuis 2005, combinant ses compétences acquises dans les contrôles routiers et aéroportuaires, il exerce ses fonctions de contrôle et de surveillance à Limoges. En 2014, après une course poursuite sur l’autoroute, il intercepte 30 kg de résine de cannabis dissimulés dans le coffre du véhicule de l’infracteur. 17 ans après son entrée en douane, son intérêt pour un métier de terrain qui lui permet de lutter contre les trafics, de protéger le citoyen et de sécuriser le territoire, reste intact. Ce sera son premier défilé du 14 juillet.

Laëtitia, maître chien des douanes

Laëtitia, maître chien des douanes

 

Depuis son enfance, Laetitia a un lien très fort avec les chiens, pratiquant les sports canins en participant notamment aux parcours d’ « Obstacles Agility ».

Après un diplôme de commerce obtenu en 2006, elle passe le concours de la gendarmerie et intègre l'école de gendarmerie de Tulle. A sa sortie, en 2007, elle occupe le poste de gendarme adjoint volontaire en brigade territoriale, d'abord en Bourgogne, puis dans le Sud Ouest de la France. Son souhait d'associer un métier opérationnel à sa passion l’amène naturellement à passer le concours de contrôleur des douanes, dans la branche de la surveillance, pour exercer dans la spécialité maître de chien en 2014. Avec l'arrivée de son chiot « JUMP », débute une aventure commune et la concrétisation d'un rêve d'enfant. L'équipe maître/chien passe 14 semaines de formation à l’Ecole nationale des douanes de La Rochelle (ENDLR), où le dressage de l'animal, basé sur le jeu, permet de tisser le lien et la complicité nécessaires à l'exercice des missions de contrôle et de détection des drogues. Affectée à la brigade de surveillance de Bellegarde en sortie d'école fin 2014, où elle réalise plusieurs saisies d’argent passées en contrebande, l’équipe maître-chien antistupéfiants prend en 2016 ses fonctions à la brigade de surveillance de Toulon pour des missions de contrôle autoroutier, aéroportuaire et portuaire. La diversité des lieux et des conditions de contrôle est un intérêt supplémentaire pour la maître-chien et son binôme à quatre pattes. Après avoir vu sa soeur, policière, défiler sur les Champs-Elysées en 2004, c'est au tour de Laetitia de participer au 14 juillet.

 

 

Auteur : Bureau de l'information et de la communication