Vous êtes ici : Informations > Douane

32 000 montres pour enfants dangereuses pour la santé saisies à Rouen

Publié le : jeudi 24 août 2017 |
32 000 montres pour enfants dangereuses pour la santé saisies à Rouen
Communiqué de presse | © Douane
Certaines présentaient des taux de plomb 58 fois supérieures à la limite maximale autorisée par la réglementation européenne.

 

Le 17 juillet 2017, les agents des douanes du port de Rouen ont saisi un lot de 31 920 montres pour enfants reconnues comme non conformes et dangereuses. Certaines présentaient des taux de plomb 58 fois supérieures à la limite maximale autorisée par la réglementation européenne.

Cette saisie fait suite au contrôle d’un chargement en provenance de Chine effectué, au début du mois juin. Le certificat de conformité présenté par l’importateur n’étant pas probant, les douaniers de Rouen en collaboration avec le nouveau Service national d’analyse de risque et de ciblage (SARC) créé par la douane en 2016 procèdent au prélèvement de nombreux échantillons à des fins d’analyses.

Les analyses réalisées par le Service commun des laboratoires Douane/DGCCRF (SCL) permettent de déceler la présence de plomb dépassant largement la limite maximale autorisée par la réglementation européenne. Les marchandises feront l’objet d’une remise aux normes qui sera effectuée, en changeant le bouton remontoir non conforme, sous surveillance douanière, avec une contre-analyse du SCL qui la validera.

La protection des consommateurs est une des missions prioritaires de la douane. En 2016, la douane française a réalisé 8 380 contentieux en matière de normes techniques et industrielles. 8,2 millions d’objets se sont révélés non conformes, dont près de 236 000 non conformes et dangereux.

En juin, 12 000 paires de lunettes dangereuses avaient été interceptées par les services douaniers havrais. A Marseille, fin juillet, ce sont 86 000 paires de gants de protection non-conformes qui ont été bloquées par la douane et, en août, près de 9 000 pistolets à fléchettes qui ont été saisis.

 

Contact presse

 

En savoir plus

 

 
Auteur : Direction régionale de Rouen