Des douaniers mis à disposition de l'agence FRONTEX

Publié le : vendredi 6 octobre 2017 |
Des douaniers mis à disposition de l'agence FRONTEX
La Douane et Frontex | © Douane
Dans le cadre de la coopération avec FRONTEX, 20 agents des douanes sont mis à disposition par la France.

 

Le règlement (UE) n°2016/1624 du Parlement européen et du Conseil du 14 septembre 2016 relatif au corps européen de garde-frontières et de garde-côtes prévoit la mise à disposition de l’agence FRONTEX d'une réserve rapide d'intervention de 1500 garde-frontières ou garde-côtes. Cette réserve d'intervention doit être déployée sous un délai de 5 jours dès son activation.


Dans le cadre de cette coopération avec FRONTEX, la France s’est engagée à participer à cette réserve à hauteur de 170 garde-frontières, dont 20 agents des douanes. Ce déploiement pourra se faire à la demande d’un État soumis à une très forte pression migratoire ou à la demande de l’agence si un État est défaillant et n’a pas pris les mesures nécessaires à la gestion de ses frontières pour faire face à une pression migratoire importante.

Afin de préparer les États membres à un éventuel déploiement, des exercices sont prévus pour permettre à chaque administration de chaque état membre de s'organiser et d'estimer les difficultés rencontrées en cas de déploiement réel. Dans ce cadre, 2 agents des douanes vont participer en temps que "Border Surveillance Officer" (surveillance des frontières) à une mission de ce type à la frontière bulgare, au cours du mois d'octobre.

Depuis 2015, la douane participe activement aux opérations coordonnées par FRONTEX en zone maritime. En novembre 2015, dans le cadre du déploiement du patrouilleur des douanes Jean François Deniau DFP3 en zone TRITON (Italie-Sud Sicile), les personnels armant le patrouilleur ont sauvé 13 personnes. Le second déploiement, intervenu en avril 2016, a permis au DFP3 de participer au sauvetage de 214 migrants au large des côtes Libyennes. Le troisième déploiement du DFP3, intervenu en zone POSEIDON (Grèce) en avril 2017, a permis de secourir 165 personnes en mer Égée, à proximité de la frontière Turque, dans le cadre de trois opérations de sauvetage.

La mise à disposition de moyens de la DGDDI dans le  cadre d'opérations coordonnées par FRONTEX permet de réaffirmer le rôle majeur que joue la DGDDI dans la protection des frontières de l'Union européenne.

En savoir plus

 

 
Auteur : Bureau de l'information et de la communication