Vous êtes ici : Informations > Douane > Missions et organisation - Rôle de la douane

Portraits de douaniers présents au défilé du 14 juillet 2019

Publié le : mercredi 10 juillet 2019 |
Mots clés : 14 juillet
Portraits de douaniers présents au défilé du 14 juillet 2019
14 juillet 2019 - Portraits de douaniers | © Douane
Régine, Marie-Morgane, Jérémie et Romuald sont fiers de participer au défilé du 14 juillet 2019 sur les Champs-Élysées.

Portraits de douaniers qui défilent le 14 juillet 2019

Régine, inspectrice des douanes

Régine, inspectrice des douane

 

Régine entre en douane en 1999 en tant qu’agent de constatation après avoir exercé le métier de factrice pendant 5 ans. Elle réussit ensuite successivement les concours de contrôleur, de contrôleur principal et accède au grade d’inspecteur en 2016.

Sa carrière illustre particulièrement les possibilités de mobilité professionnelle et géographique offertes par la douane, puisqu’en 20 ans, elle exerce 8 métiers différents sur près de 10 régions françaises. Tour à tour spécialiste du poinçonnage des métaux précieux à Paris, puis expert en ressources humaines et gestion comptable en Nouvelle-Calédonie, et gestionnaire des entrepôts des saisies douanières en Ile-de-France, elle poursuit sa carrière dans la branche des opérations commerciales à Paris, au Havre, Nantes et Annecy. En 2011 elle décide d’exercer des fonctions plus opérationnelles au sein des brigades de surveillance de Chaumont et de Porto-Vecchio, avant de revenir à Paris au service commun des laboratoires puis en recette interrégionale. La prise en charge des marchandises saisies, destinées à être détruites, restituées, vendues aux enchères ou cédées, l’a amené à visiter les ateliers de restauration de Versailles (don d’ivoire), l’école Boule (don de peaux de serpents et de nacre) ou encore les archives nationales.
Au sein du défilé, Régine occupe la place de chef de section, en première ligne après la garde au drapeau, une place dont elle est particulièrement fière.

Marie-Morgane, contrôleuse des douanes

Marie-Morgane, contrôleuse des douanes

 

Diplômée en droit international, Marie-Morgane effectue en parallèle de ses études six ans de réserve dans la Gendarmerie nationale.

Elle intègre la douane en 2012 en tant qu’agent de constatation et débute sa carrière dans la brigade de surveillance d’Ax les Thermes (09). Ses services en montagne l’obligent souvent à se dissimuler ou à marcher plusieurs heures dans la neige pour suivre les traces de pas des contrebandiers qui passent la frontière avec des ballots de cigarettes dans le dos.
En 2013, Marie-Morgane change de branche en réussissant le concours de contrôleur des opérations commerciales et intègre à Roissy un bureau de contrôle du fret dont le trafic varié (denrées périssables, matériels électroniques, jouets, œuvres d’arts) lui permet de faire de nombreuses affaires. Elle effectue en 2015 un contrôle permettant par la suite de démanteler un réseau de fabrication de faux paquets de tabac et à l’arrestation de trois personnes. Elle a participé à la saisie de 120 kilos de défenses d’éléphant en 2016 ainsi qu’à l’interception de 8 tonnes de cosmétiques dangereux en 2017.
Fille de militaire qui a participé deux fois au défilé sur les Champs-Élysées dans sa carrière, ce 14 juillet 2019 est un évènement majeur dans la famille de Marie-Morgane. Aujourd’hui, c’est une vraie fierté pour elle d’être sélectionnée pour participer au défilé, qui pour la première fois est accessible aux douaniers de la branche des opérations commerciales.

Jérémie, inspecteur des douanes

Jérémie, inspecteur des douanes

 

Jérémie réussit le concours d’agent de constatation des douanes en 1991, après plusieurs années passées dans l’armée puis dans le secteur privé.

Il apprend son métier de douanier au poste frontalier de Saint Louis route puis après l’obtention du concours de contrôleur en 2002, intègre la brigade autoroutière.
10 ans plus tard, lauréat du concours d’inspecteur il opère un changement de branche en rejoignant à Roissy un bureau de contrôle du fret, où il traite notamment des affaires de normes en lien direct avec les transitaires de la plateforme.
Affecté à la cellule de renseignement et de pilotage des contrôles de Nancy depuis 2014, il est en charge du pilotage des contrôles de six unités réparties sur la direction de Nancy.
En 2018, 36 ans après sa première participation au défilé du 14 juillet sur les Champs Elysées, il décide de mettre à profit son expérience en tant que jalonneur. La fierté et l’émotion qu’il ressent à l’occasion du passage du bataillon devant lui ce jour-là le pousse cette année à accepter d’être le chef de bataillon. Au mois de mai, il participe aux sélections des défilants, qui laissent selon lui entrevoir un magnifique bataillon.

Romuald, contrôleur des douanes

Romuald, contrôleur des douanes

 

Diplômé d’un DUT en génie biologique et environnement, Romuald a été policier scientifique pendant 8 ans. Il réussit en 2016 le concours de contrôleur de la douane et intègre ensuite la brigade de surveillance de Thionville, ville dont il est originaire.

Une fois en poste, sa connaissance du secteur de Thionville le pousse à devenir le référent en matière de renseignement pour sa circonscription. Pour cette mission de collecte de l’information, il échange régulièrement avec les services locaux compétents (préfecture, gendarmerie, etc.) mais aussi avec les autorités du Luxembourg, de la Belgique et de l’Allemagne. En décembre 2018, il participe à une affaire de blanchiment douanier d’un montant de 100 000 euros, cachés dans des paquets cadeaux.
En première ligne du bataillon et porteur du HK à l’occasion du défilé sur les Champs Élysées en 2017 puis jalonneur en 2018, Romuald retrouve cette année sa place dans le bataillon au sein de la garde au drapeau. Il saura mettre tout son savoir-faire à disposition des douaniers qui défilent pour la première fois cette année à Paris.
Particulièrement fier de représenter son administration, il aura une pensée particulière pour son arrière grand-père et son arrière grand-oncle qui ont combattu à Verdun lors de la Grande Guerre.

 

Auteur : Bureau de la communication